Le70e-normandie.fr

Les bons conseils d'un Normand: maison, entreprise, loisirs

Smartphone : Intox ou detox?

15 mai 2016 le-70e-normandie 1 Comment

Ça fait maintenant quelques temps que l’info tourne : les Smartphones seraient de véritables containers de poisons. Entre le plomb et le mercure, on retrouve bien d’autres éléments qui ne sont pas vraiment ce qu’il y a d’indiqué pour la santé.

Mais à bien y réfléchir, est-ce que toutes les infos qu’on retrouve à ce sujet valent vraiment la peine qu’on s’y intéresse ? C’est en cherchant à en savoir plus que j’ai découvert une étude de toxicologie que l’Ecology Center a mené sur les Smartphones.

Des métaux lourds partout

À première vue, il ne peut y avoir rien de plus inoffensif qu’un Smartphone. Mais ça, c’est avant de se rendre compte que ces trucs sont en fait des bacs à métaux lourds. Et des polluants organiques en prime. J’ai surtout été surprise d’apprendre que le nombre d’éléments qui étaient concernés approchait facilement les 40.

D’ailleurs, il y en a tellement que même les éléments qui entrent directement en contact avec les mains en font partie. L’écran, par exemple, apporte bien son lot de métaux lourds, tout aussi bien que la batterie.

Des preuves par rayons X

Les scientifiques n’ont pas juste sorti leurs blouses blanches pour se baser sur des théories. La toxicité des Smartphones, ils l’ont bien prouvé grâce à un examen par fluorescence en rayon X. les résultats sont incontestables : niveau toxicité à portée de main, il est donc difficile de faire mieux que nos chers Smartphones.

Le plus choquant pour moi, c’est que les risques sont à peu près les mêmes, que vous ayez un Smartphone de basse qualité ou de très haute qualité. Comme ça, pas de jaloux ! Et personne ne pourra légitimement dire que son smartphone est plus écolo qu’un autre.

 

Des Smartphones moins risqués que d’autres ?

Si on peut dire que les compositions sont à peu près les mêmes et que les risques de toxicités sont équivalents, il y a tout de même des modèles qui s’en sortent mieux que d’autres. Et ce n’est pas forcément ce qu’on trouve de plus cher qui remporte la palme !

Chez LG comme chez Apple, j’ai noté qu’il y a tout de même le Remarq et l’iphone 4S qui s’en sortent plutôt bien. Pareil pour le Motorola Citrus qui a un indice de toxicité légèrement moins élevé que ses concurrents.

Previous Post

Next Post

Comments

  1. Edouard
    16 mai 2016 - 15 h 19 min

    Ce serait intéressant de savoir comme ces tests sont faits, juste pour voir si je peux le faire moi-même pour déterminer la toxicité d’un Smartphone en magasin par exemple. Je trouve même que ce serait une bonne idée de mettre une norme que les constructeurs ne pourraient pas dépasser.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *